Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DamDam's Blog

DamDam's Blog

Bienvenue sur le blog de DamDam ! Holy shit that's amazing !

My Daily Morphine...(2)

Promis, je ne m'étalerai pas plus sur mes problèmes de dos ! Mais je tenais à vous raconter rapidement ce qu'il se passe depuis mon petit séjour aux urgences à 1000 euros.

En réalité, je pense que le soucis majeur vient du fait que je ne connais pas de médecin compétent sur Paris. Je veux dire, un médecin généraliste. Du coup pour faire plus simple et limiter les déplacements d'un endroit à l'autre, je vais au centre médical. Vous savez, le centre médical où l'on m'avait appris que même les homosexuels pouvaient avoir le SIDA.

 

20121015 114258

 

Et le problème dans ce genre de centre où le rendement prime sur la qualité, c'est le syndrôme :

-"Docteur, j'urine du sang et je vomis tous les quarts d'heure"
-"je vais vous prescrire du Paracétamol non remboursé. Et tâchez de ne pas vous coucher après 22h."

Ou encore :
-"Docteur, j'ai une jambe en moins et je crois que j'ai attrapé le choléra".
-"Ah, ça doit être le stress des exam..."

Et si ces exemples vous paraîssent un poil extrêmes, sachez que la vérité n'est pas si éloignée que ça. Pour faire simple, on m'a prescrit des anti-douleurs, anti-inflammatoires et autres décontractants musculaires qui m'ont shootés comme pas permis et qui me donnaient l'illusion d'aller un peu mieux.
Ixprim, Ibuprofène, Myolastan, Biofédine, et autres médicaments en tous genres qui font planer. Tous les médecins que j'ai vus voulaient absolument me refourguer du Topalgic, mais pas de pot : je ne le supporte pas. Je me souviens encore d'une journée entière à Japan Expo 2008 que j'avais passée à vomir et à crever lentement jusqu'à 19h, heure à laquelle j'avais recraché le comprimé avalé à...9h du mat.

Mais parmi tous les effets secondaires les plus lulz que j'ai eu, ce furent les allucinations. Disons que je ne suis pas habitué à ça...Un impression de vertige soudain, qui fait partir le corps en arrière et qui, à défaut d'avoir des rêves ou des cauchemards, fait se visualiser dans la position et le lieu exact dans lequel on est, et pensant qu'on a passé l'arme à gauche, on perçoit malgré tout des sensations incohérente qui nous arrivent dessus. Un trip hors du commun, mais qui fait qu'après une nuit de sommeil...on n'a pas du tout dormi, et on est crevé.
Ces effets démentiels ont été accentués par dix lorsque j'ai arrêté le traitement. Je suis donc retourné voir un médecin pensant que j'étais grippé, et après m'avoir prescrit du Doliprane et du Tanganil (bah ouais, normal, t'as le vertige, prends du Tanganil pfff...), m'a dit que je n'avais rien de spécial...jusqu'à ce que je comprenne que mon corps était simplement en état de sevrage.
Encore une fois, un rapide tour sur Wikipédia m'a appris que la molécule du Myolastan est le Tétrazépam, qui est de la classe des benzodiazépines (oui, comme le Diazépam dans MGS !), et que pour ce qui est du sevrage de ce médicament :


"Les symptômes du sevrage sont une anxiété, de l'irritabilité, des troubles du sommeil, des douleurs diffuses, des troubles sensoriels et digestifs. La tension artérielle peut subir une hypotension orthostatique. Dans ses formes les plus sévères, le sevrage s'accompagne de délire psychotique, de convulsions, d'hallucinations et de malaise avec perte possible de connaissance (crise comitiale)."

Oh mais dis donc, ça ne serait pas exactement ce que j'ai vécu pendant une semaine suite à l'arrêt de mon fucking traitement? Merci qui de ne pas m'avoir prévenu de ça quand on me l'a prescrit? Merci la médecin ultra-compétente du centre médical bien sûr !

 

Bref.
Tout ça pour vous dire que quand même, malgré mes béquilles et une ceinture lombaire next-gen 128 bits full HD qui me maintient, ça va mieux.
J'ai retrouvé la joie de me faire des siestes allongées sur le dos sur du parquet, et je me prends des petits Red Bull de temps à autres histoire de ne pas être trop KO. Et malgré tout ce qu'on dira à propos de la composition de cette boisson louche, je me dis que c'est forcément meilleur pour la santé que ces saloperies de médicaments...

 

(PS : ah, et si quelqu'un a l'adresse d'un bon kiné sur Paris, je prends. Pas osthéo, kiné. Merci d'avance ! )

 

20121023 20593220121023 11410620121031 220643

Partager cet article