Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DamDam's Blog

DamDam's Blog

Bienvenue sur le blog de DamDam ! Holy shit that's amazing !

My Daily Routine S2 (special EPITANIME 2012)

J'avais plusieurs choses à dire à propos de la convention Epitanime 2012, et je ne savais pas trop comment les mettre en forme surtout si je faisais un article pour parler des choses sympathiques qu'il y a eu...

Du coup, j'ai eu l'idée de faire un article plutôt sérieux concernant le fameux stand shmup.com sur le site du Collectif Touindin, et voici le deuxième article, concernant...les trucs rigolos ou inadmissible qui se sont passés là-bas ! Alors allon-y, et...Bienvenue dans ma Daily Routine speciale Epitanime 2012 !

Et avant de faire mes traditionnels commentaires de photos rigolotes et émouvantes, voyons tout de suite....le...

 

TOP 3 BOULETS.
Portail de la musique (Générique : Top 3 bouleeets, c'est le top 3 de tous les bouuulets.) Portail de la musique


Franchement. Je vais essayer de ne pas donner de noms et de rester à peu près correct, en vous expliquant pourquoi certaines choses m'ont gêné dans le comportement de quelques personnes à Epitanime.
Qui dit boulet, dit flooder, troller, stalker...appelez ça comme vous voulez mais il y en a plusieurs qui gravitent autour de moi malheureusement, pour des raisons plus ou moins obscures telles que mes blogs, ma gueule, ma vie ou la longueur de mes cheveux. Et pour une raison que j'ignore, ils étaient (presque!) TOUS à Epitanime, à la charge tels des chevaliers de l'embrouille. Et autant des fois l'embrouille est claire et précise, je me permets donc de la contrer telle un full-pari de Daigo, autant des fois c'est tellement subtil que je n'ose rien faire...et du coup après je m'en mords les doigts.

 

N°3 : Typique un cas de trololo bête et méchant, facile comme tout à combo-breaker : dans la rue qui sépare les deux bâtiments d'Epitanime, un type vient me voir alors que je discutais bien tranquillement avec deux potes. Le type ressemble à une caricature du beauf viril, tête de con, lunettes de soleil, gros bras musclés et gros bide. Il m'interrompt dans une discussion pour me dire :
-"Eh, excuse-moi, je peux te poser une question?"
De base, je ne supporte pas que l'on me coupe la parole surtout quand je suis en train de parler avec des amis que je vois une fois par mois à peine. 
Je n'ai pas le temps de répondre qu'il enchaîne avec un grand sourire moqueur, sur un ton amusé :
-"je voudrais savoir comment tu fais pour..." et là, il pointe mes caratéristiques physiques peu viriles, avouons-le. 
...
Blanc de 3 secondes pendant lesquelles je le regarde dans les yeux.
...Je lui dis :
-"eh, moi aussi j'ai une question : barre-toi."
Et je lui tourne le dos, reprenant ma discussion là ce connard me l'avait interrompue.
Je l'entends dire dans mon dos : "ouais, mais c'est pas une question..."
...
L'exemple même du troll qui s'en prend dans la gueule, qui re-floode derrière, mais qui n'a tellement aucune répartie qu'il s'en est arrêté là.
Au final, je me demande c'est lequel de nous deux qui a été le plus viril sur ce coup-là... 



N°2 : il y a des gens, comme ça, avec qui on a eu un jour, il y a 7 ans, UNE conversation. De 5 minutes. Du coup, on devient leur....MEILLEUR POTE. Ou seul pote. Ou seule relation sociale. Et c'est un problème. A voir selon le stade de leur santé mentale.

Alors ok, vous allez me dire, "ouais, mais t'es pas tolérant, on a le droit de te parler quand même..." ce à quoi je vous reponds OUI, mais il faut que ça reste dans le respect humain et pas que ça tourne dans la familiarité.
Et en l'occurence, nous avons à faire non pas à un boulet, mais UNE boulette. Etonnant, n'est-il pas?
Pour savoir d'où vient cette familiarité que se permettait cette boulette, nous pouvons remonter en 2005 et ainsi rejeter un coup d'oeil à l'article d'Isabelle dans lequel elle mentionne cette personne (dans l'avant-dernier paragraphe). 
Alors voilà le topo : il y a 7 ans, on s'est parlé, comme de simples personnes qui se rencontrent et qui parlent.
Sept années plus tard, elle revient...mais avec le comportement d'un meilleur ami, à coller, parler de trucs inutiles, genre "ahah oui on se connait bien tout ça".
...
MAIS NON PUTAIN je te connais pas, et la seule raison de pourquoi tu viens vers moi c'est parce que personne ne veut de toi et que je suis trop diplomate pour t'envoyer chier, alors par pitié ne pousse pas le bouchon trop loin ou je vais sérieusement m'énerver un de ces quatre, et ça sera violent.
hum, hum.
...
Je vous prie de m'excuser.
J'ai tendance à être pacifiste mais là cette fille m'a provoqué des coups de stress et m'a vraiment indigné de par son comportement faussement intime.
Et c'est ça qui est horrible et incroyablement gênant, c'est que je sais très bien que cette fille n'est pas méchante dans le fond (pas comme le N°1), et je fais tout pour être le plus abordable possible en convention car j'aime réellement rencontrer des gens, mais s'il-vous-plaît agissez avec pertinence et respectez la progression logique des rapports humains.
Un comportement typiquement parisien soit dit en passant, je n'ai jamais vu ce genre de personnage dans des convention autres que celles de la capitale. 

 

N°1 : samedi après-midi.
Je viens d'arriver dans la convention et j'erre dans l'espace extérieur quand deux fans de Nolife très sympathiques viennent me voir. On discute pendant 5 minutes, bonne ambiance, bon feeling. Cool.
Et c'est là qu'arrive...LE BOULET.
Effectivement, je le connais car c'est un fan de Nolife et il suit mes travaux depuis longtemps. Aussi, je le croise régulièrement en convention et jusque là il n'y avait jamais eu de "problème". Jusqu'à présent.
Il coupe littéralement la parole au couple qui était venu me voir et commence à s'incruster dans la discussion en cours avec à peu près la même finesse qu'une paire de Rangers qui écrasent une pâquerette.
-"ah ouais salut ouais, la soirée des 5 ans c'était cool, mais quand même autant toi tu n'y étais pas et tu avais une excuse, autant il y a une autre personne qui n'était pas là, ET JE PEUX TE DIRE QUE SI IL AVAIT ETE LA, JE LUI AURAIT ECLATE UNE CHAISE SUR LA GUEULE!!!!!!!"
La, il imite une potentielle scène où il éclate donc le crâne d'un (ou une?) collègue de travail à moi.
...
OK...
Cool story bro... 
Je n'ai pas envie de savoir de qui il parle. Le couple avec qui je parlais prend peur et s'en va, et alors que moi aussi je pars il commence à me suivre. Je lui dit de me laisser, que je veux faire un tour de convention seul. Il insiste. Et moi aussi.
...
Outre ce côté particulièrement collant qu'il a, c'est vraiment sa faculté à s'incruster dans des conversations et au milieu de groupe de gens en disant des choses inutiles et des banalités qui le rend invivable.
Tenez, prenez le dimanche matin par exemple.
Peu de monde est présent dans la convention, je rejoins mes collègues de shmup.com après une petite nuit de 4 heures de sommeil, et je croise de vieux amis qui étaient arrivés et que je suis content de voir.
Paf, même chose.
Alors que je tiens des discussions techniques avec mes compères, il rentre en toute logique (selon lui) dans le fil des discussions, ne sachant même pas de quoi on parle. Et malheureusement, mes amis ne le connaissent pas. Ils tentent donc ce qu'il ne faut surtout pas faire avec lui : sociabiliser. Car autant on est un groupe ouvert et c'est à ça que servait le stand, autant il y a des trolls qu'il ne faut pas nourrir.
Et je ne parle même pas des moments où j'avais des discussions "sérieuses" et qu'il tentait là encore de s'imposer.
Alors ok, il me connait depuis longtemps, mais ça ne fait de nous les meilleurs potes du monde.
Le respect de l'intimité, ça fonctionne aussi dans les grandes conventions, et oui. Même quand on est entouré de filles de 15 ans portant des colliers en cuir et des oreilles de chat. On peut saluer quelqu'un qu'on aime bien, taper la discute "simplement" pendant 1 minutes, mais il faut savoir s'arrêter.
Ce mec a été lourd, et désagréable. Et le pire...c'est que je sais que je le recroiserai dans à peu près toutes les conventions à l'avenir.


Anyway. Calmon-nous. Que serai une Daily Routine sans son lot de photos décalées? Voici donc !

 

DSC04809

Photo de famille shmup.com !!

DSC04681

Blackpoenix est venu nous voir avec un bon cosplay de Ryu bien pété !

DSC03150

Me voici pendant mes runs-exhibition sur Mushihime Sama en mode Arrange. J'en ai fait trois pendant le week-end, et j'ai profité de l'aspect convivial de l'ambiance pour dire tout un tas de commentaires bien débiles. Et je crois que le public a apprécié !

 

DSC03163

DSC03164

Voici un couple de fans de Nolife très sympas qui a bien squatté le stand Superplay tout le week-end : big up à vous, check votre krou !

 

DSC04670

DSC04671

Quelques jolies illustrations dans la salle jeux video dôjin : cool !

 

DSC04674

Voici une magnifique illustration dessinée sur un set de table et accrochée sur un des murs du sous-sol. Respect à l'auteur !

 

DSC04675

This is MOE ! Protect it ! ... COOL STORY BRO. SRLY.

 

DSC04686

DSC04687

DamDam et SGN en plein apéro à côté de la convention pendant la pause du soir.

 

DSC04689

Mr Raisonnable et DamDam : plus charismatique, tu meurs !

 

DSC04693

DSC04695

Voici une voiture entièrement tunée Hello Kitty. Mais attendez voir...même la coque de portable d'SGN était Hello Kitty !

 

DSC04706

Voici des joueurs québecois qui sont passés nous rendre visite sur le stand.

 

DSC04728

Dimanche matin, 9h : un type dors en pleine rue, déguisé en lapin rose avec une paire de rollers aux pieds.

 

DSC04731

Awesome pose, awesome T-shirt.

 

DSC04740

Notre ami Pedobear était de la partie, et visiblement très content de voir l'Amiral Popov !

 

DSC04770


Je précise au passage : je ne suis pas l'auteur des tweets ci-dessous ! 

Tweets de cosplay

Que retenir du cosplay d'Epitanime? Je n'ai pas tout vu, mais le son était inaudible à cause de la résonnance, et le peu que j'ai vu n'était pas ultra passionnant. Jusqu'à ce qu'un ami photographe à moi ne m'envoie quelques tweets pour me résumer la situation...

 

DSC04773

La chorale Negitachi, c'est approuvé ! Ca rendait vraiment bien, les chansons étaient variées, et certains des membres avaient la classe.

 

DSC04791

Une petite fille avec un T-shirt K-On! trop grand et une Poison avec un T-shirt trop petit qui jouent à Magical Drop : priceless !

 

DSC04794

Revoici nos amis Québecois en plein dosage du Mushihime Matsuri Edition.

 

DSC04800

Un des plus gros lol du salon : les salade de riz dégueulasse tournées qu'on nous servait de temps en temps.

 

DSC04807

Un des mecs les plus louches de la convention : un papy défoncé sous acide en train de danser et de faire de la gym en plein milieu du salon. Yeah dude.

 

DSC04815

Et enfin, comment finir en beauté cet article? Par un A-M en train de joueur sur un panel démonté d'Egret II en pleine rue !

Allez, à bientôt pour une nouvelle Daily Routine !


Photos © DAMIEN RATTE

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :