Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DamDam's Blog

DamDam's Blog

Bienvenue sur le blog de DamDam ! Holy shit that's amazing !

PLAY! Live de Slägsmalsklubben et stand 3 Hit Combo

Il y a quelques semaines il y avait à Rennes un concert assez sympa dans le concept : plusieurs groupes électro-chipmusic, un gros stand de jeux video (console et arcade), et un public en partie déguisé, pour une ambiance de grande fiesta assez décalée.
PLAY!
J'y étais en tant que staff 3 Hit Combo, qui avait une salle dédiée avec pas mal de bornes d'arcade (Radikal Bikers, Tetris, Point Blank entre autres) et deux postes consoles, Super Street Fighter IV et ESP Galuda premier du nom. La salle, juste à côté de celle de concert, était BLINDEE en permanence, les gens appréciaient bien de pouvoir jouer à volonté comme ça entre deux lives. Même le ESP Galuda, globalement le public accrochait bien malgré le fait de mourir toutes les 30 secondes.

PLAY! 3HITCOMBO

PLAY! 3HITCOMBO

Pas mal de gens étaient déguisés ou habillés de façon plus ou moins louche, comme déguisement de punk à chien :

PLAY! Déguisement de punk à chienDe tortues ninjas :

PLAY! cosplay tortues ninjasOu autres "trucs" louches :

PLAY! Mol Badguy the berzerkerPLAY! Déguisement de lapinMais le main event de la soirée, et la raison de la venue de pas mal de gens, c'était bien entendu le concert de Slägsmalsklubben, ou SMK, groupe "d'electro-swedish-keyboard", qui vient donc de Suède. Il y a deux mois je vous parlais de Tokyo Ska Paradise Orchestra ou plus récemment de The Speed Freak, et bien SMK figure lui aussi dans ma liste de mes 10 groupes de musique préférés de tous les temps.

SMK fête ses 10 ans d'existence, et je les ai découverts il y a 5 ans environ en découvrant certains de leurs sons sur des vieux packs de songs de Stepmania (ahh, la grande époque...). Et depuis, SMK fait partie des groupes que j'ai le plus écouté. Chaque piste de chaque album, des dizaines et des dizaines de fois. En fait j'aime surtout la façon dont ils transportent de l'émotion avec.
Déjà, ils utilisent beaucoup de synthétiseurs, ce qui donne un aspect électronique très rétro, à la Jean-Michel Jarre (qui a bercé mon enfance). Mais avec l'utilisation de réelles percussions et de sons 8bits très secs, ils produisent des sons très rythmés. Rythmés, mais...avec une certaine nostalgie qui s'en dégage. Et de voir tout ça en live...forcément, ça fait plaisir. Ils étaient déjà passés à Paris il y a quelques mois, pour un set plus clubbing (leur dernier album), mais là c'était du "back to roots".
Déjà, chose assez rare pour un groupe de musique électronique, ils JOUENT en live. C'est-à-dire, la plupart des artistes électro passent leurs sons, et ne font qu'un travail d'effets et de mixing dessus. SMK, ils ont 5 synthétiseurs, plusieurs boîtes à rythmes, et des percussions. Et ils jouent tous. Pour de vrai.

PLAY! SMK playing 5
PLAY! SMK playing 4PLAY! SMK playing 6Photos © Damien Ratte

Deux choses assez décevantes cependant : le son, qui était fort, mais vraiment trop trop fort. J'avais mes boules Quiès bien entendu, mais même avec ça au premier rang c'était limite. Ensuite, la violence inutile et totalement injustifiée du public. Soyons honnêtes, il y avait très peu de fans de SMK dans la foule, et peu de gens qui connaissaient. Composée majoritairement d'étudiants venu regarder "le groupe suédois d'électro tendance", les insultes (blagues?) racistes ont même fusé pendant qu'ils avaient un problème avec leur ordinateur en début de live. Bref...Après s'être battu pendant une chanson et demi, j'accède avec Tsu au premier rang, L'endroit le plus calme, si on oublie les stalkers qui nous rentre dans le dos juste pour le plaisir de faire un pogo.

J'avais mon petit appareil photo, j'ai donc fait des vidéos de certaines de mes chansons préférées. Alors désolé si ça tremble et s l'image n'est pas parfaite, mais ce n'était vraiment pas des bonnes conditions!

 

Smart Drag Mr Christer

 

Haent

 

Sponsored By Destiny : dans cette vidéo, Frej a prit mon appareil photo pour se filmer sur scène et faire des bruitages débiles, juste après avoir sauté dans la foule du haut du mur d'enceintes!

 

Et voici quelques extraits en vrac, notamment des backstages juste après leur set.

 

Car c'est ici que ça s'est terminé! Avec Epid, Neko et Feena nous avons pu accéder aux backstages pour rencontrer le groupe. L'occasion enfin de leur dire ce que je pense d'eux en live! Déjà, SMK, ce sont des gens à peu près calmes. Sauf Frej Larsson, qui est complètement allumé. Il suffisait de le voir éclater un Commodore 64 à la TV en direct pour cernier le personnage.
Sans pour autant faire dans l'interview, voici quelques échanges que j'ai eu avec eux, vu qu'ils parlent tous très bien anglais :

(moi) -"J'écoute votre musique depuis vraiment très longtemps, par contre désolé comme vos albums sont très dur à trouver j'ai téléchargé pas mal de vos musiques..."
(Hannes Stenström) -"No prob' dude,  tu sais nous aussi on télécharge à fond, et certains de nos albums ne sont plus édités alors fais toi plaisir"

 

(moi) -"qu'est-ce qui décide de quel type de son vous allez jouer en live?"
(Kim Nilsson) -"en fait ça dépend ce qu'on nous demande. Des fois on nous appelle pour faire des lives vraiment très électronique clubbing, et comme c'est ce qu'on a essayé de faire avec notre dernier album, on a récemment fait des lives qu'avec des nouvelles chansons, moins oldschool et underground que nos vieux sons".
(moi) -"mais ce soir justement c'était génial, vous avez joué plein de son oldschool, et je peux dire que j'adore ça!"
(Kim Nilsson) -"On a joué des vieux titres ce soir car Rennes a une réputation internationnale d'ouverture sur la musique underground. Et comme la soirée a une thématique jeu video, on ne s'est pas privés. Mais nous avons aussi joué deux pistes de notre nouvel album."
(Frej Larsson) -"C'est vrai, le public était très enthousiaste à nos anciens sons. Même si il n'y avait pas grand monde, on a senti une bonne énergie.
(moi) -"Vous aimeriez rejouer à Rennes un jour?"
(Frej Larsson) -"Bien sûr, ce qu'on aimerait par dessus tout ça serait de jouer aux Tansmusicales. Beaucoup de compositeurs suédois parlent de ce festival, la scène est très grande, ça serai idéal."


(moi) -"Ma musique préférée est de loin "Smart Drag Mr Christer", je suis vraiment très content que vous l'ayez jouée ce soir!"
(Kim Nilsson) -"ah, moi aussi je l'aime beaucoup. Mais on ne la joue pas souvent en live parce que le bpm est assez élevée, ce n'est pas évident de ne pas se planter dans une salle obscure."
(Frej Larsson) -"Tu veux savoir l'histoire de cette chanson? En fait Mr Christer c'est mon oncle. A l'époque quand on commençait à faire de la musique, on n'avait pas beaucoup de sous, et nous faisions plein de trajets en voiture avec lui. Sa voiture était vieille et en mauvais état, et mon oncle est plutôt assez ironique avec notre musique. Je pense qu'il n'aime pas trop ahah! Aussi, un jour que je me plaignais dans sa voiture, il m'a dit "si tu cherches des idées de chansons, tu n'as qu'à en faire une sur cette voiture toute pourrie dans laquelle tu passes tellement de temps!" Je lui ai alors dit : "ahahah. Très drôle, bien joué oncle Christer, je verrai ce que j'en ferai." Et finalement la chanson s'appelle Smart Drag Mr Christer, et elle est très mélancolique mais aussi rapide, pour rappeler tous ces trajets en voiture."

 

Voila, on a parlé pas mal de temps avec tout le groupe, les propos de Frej n'étaient pas toujours très cohérents (fin de soirée, quelques bières, forcément), mais ce fut un vrai plaisir de les rencontrer. Ces types sont vraiment allumés, mais ce sont surtout des potes passionnés par leur travail, et par l'expérimentation électronique d'une manière générale.
Je vous recommande chaudement d'écouter leurs albums!

PLAY! SMK backstage 3

PLAY! SMK backstage - Damien Ratte & Frej LarssonDamien Ratte & Frej Larsson


Plus de photos sont disponibles en CLIQUANT SUR CE LIEN!

Partager cet article