Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DamDam's Blog

DamDam's Blog

Bienvenue sur le blog de DamDam ! Holy shit that's amazing !

Tokyo Decadance Ero Circus à Paris

   Aaahhh les Tokyo Decadance, depuis le temps que j'en entendais parler, que ça soit en France, au Japon, et surtout depuis tellement de temps.
Les Tokyo Decadance, ce sont des soirées à thème crées par un certain Adrien, et qui ont pour but de rassembler toutes les communautés un peu "alternatives", futuristes, sm, baroques, gothiques, mecs chelous, et j'en passe, sur fond de trucs à base de japonais et le tout dans la décadence la plus totale...

http://www.manga-news.com/public/News%202011/TOKYO_DECADENCE_EROCIRCUS_A4.JPG
...

Bon, je ne sais pas trop comment annoncer ça, mais ça ne tient pas la route ce concept. Et comme je n'aime pas être méchant, je ferai bref :
La cadre : un vrai chapitoooo!! Ca c'était cool, difficile de faire mieux pour une soirée dont le thème est "ero circus".
En guise de trucs japonais, il n'y a pour ainsi dire...rien, que dalle, si ce n'est quelques membres du staff qui sont japonais. Ils sont surmédiatisés et mis en avant sur les flyers, mais au final...il ne font que sautiller sans aucun sens sur scène pendant 5 passages de 5 minutes répartis sur 6 heures. Mouais...
La musique? Je me rappelle d'une soirée vaguement "japanim" qu'il y avait eu à Nantes il y a très longtemps, où 3 génériques de dessins animés étaient passés. C'était déjà du foutage de gueule, mais là c'est pire il n'y avait rien du tout. En gros on avait de l'électro super basique "occidentale" sans aucune originalité, avec des mixs très "Ghetta" dans la puissance avec laquelle les DJs ne foutaient rien sur scène. Ah oui, et une DJ japonaise si elle passe de la musique occidentale (ou du moins dans un style occidental) ça n'a pas vraiment d'intéret de la mettre en avant.
Pourtant, je suis franchement tolérant en matière de musique électronique, mais là non désolé en allant dans n'importe quel bar branché on avait ce genre de musiques. Qui n'étaient pas toutes médiocres bien sûr, mais je m'attendais à plus original et "décadent".
Les shows sur scène? On en avait tellement dit des trucs de malade, qu'est-ce que j'avais hâte!
...
Donc à part les japonais qui sautaient partout sans aucun sens, il y eu un chanteur qui a fait une belle démonstration de chant, ça c'était joli malgré le fait qu'il n'y ait toujours rien de décadent là-dedans, et sinon il y a eu ça :


...et puis...c'est tout. Un peu light quand même.
Pour le reste de la soirée, un bar hors de prix, un espace photo (bien, ça!), et un stand de bondage tenu par le magasin Démonia, spécialisé en sm, fetish, cuir et latex.
Ensuite, et voila le seul intéret de la soirée : c'est le public en lui-même. Certaines personnes ont de magnifiques tenues, des fois très insolites, tous les styles vestimentaires sont représentés. Maintenant, la tenue c'est quelque chose mais ce qui est étrange c'est tout le monde semble attendre que quelque chose se passe. D'être vu? D'être remarqué par le staff? Qu'il y ait du spectacle? Qu'une raison de vivre se pointe sous leur nez? hmmm...Les gens sont habillés "fun", mais ils semblent globalement s'ennuyer ferme. Et même le célèbre Adrien, quand il est sur scène, ne semble pas convaincu par ce qu'il fait...
A propos de spectacle, comme le thème était le cirque, j'avais emmené divers objets de jonglage. Au final : j'ai été le seul dans le public à en faire à un moment, et il n'y a eu qu'une seule prestation sur scène, par une fille qui ne fait pas du tout partie de la Tokyo Decadance d'ailleurs (je l'ai rencontré dans des soirées techno-hardcore).

Alors...voila. En fait je suis très déçu, mais je n'ai pas spécialement passé une mauvaise soirée pour autant. J'étais avec des amis vraiment cools (big up à THK, Arina, Chloé, Matthieu et Lucie) et j'ai revu d'anciennes connaissances là-bas. Maintenant le soirée en elle-même, on en avait tellement dit du bien, et je m'attendais tellement à voir plus de choses trash, de base je suis très déçu...mais quand en plus même la musique et les shows ne tiennent pas, alors non.

La légende dit que la Tokyo Decadance c'est comme le rap, le rock, les Simpsons, le catch et la viande rouge : c'était mieux avant. Franchement, je ne sais pas comment c'était, mais en tous cas maintenant je ne dirai qu'une chose : à éviter, à moins de ne rien avoir d'autre à faire, ou d'être totalement étranger à ce milieu.

Retrouvez pas mal de photos de la soirée en cliquant ici. (attention avant la page 4 de l'album photo, c'est la soirée Harcore Slavery de Caen.)

DSC08126DSC08090DSC08089DSC08095DSC08101DSC08113DSC08118DSC08122DSC08124DSC08129DSC08146DSC08147DSC08153DSC08160
DSC08167DSC08164DSC08187DSC08230
                             Photos © DAMIEN RATTE

Partager cet article